cultures en scene

Aller au contenu

Menu principal :

**********************************************************************************                                                                 

 
 

Notre association propose des sorties,
musées ou expositions regionales,
des abonnements à tarif de groupe
, théâtre, danse, concerts, classique et jazz,
en co-voiturage dans une ambiance conviviale.

 
 

transport en co-voiturage, avec 2  voitures.
RV devant la mairie.
Départ 19h

PROCHAINES  SORTIES
samedi 1er avril

à 20h30 au théâtre du jeu de paume à Aix


Honneur à notre élue

Jeudi 6 avril
à 20h30 au Gymnase à Marseille

ERIC VON STROHEIM


Isabelle Carré, puissante et vulnérable, est Notre Élue. Chacune de ses répliques devient une aventure où le personnage peut triompher ou s’effondrer. En cela elle est totalement, tendrement, tragiquement l’Élue.

Une ville, un port, que Notre Élue dirige depuis dix ans entourée de la panoplie de personnages indispensables dans toute bonne dramaturgie politique, la famille, l’opposant, l’adversaire, le traître, le corrompu, les citoyens. Notre Élue est intègre, irréprochable et indéboulonnable, on a beau chercher une vacherie à lui jeter dans les jambes, on n’en trouve pas.

Un soir, la vacherie justement frappe à la porte. Deux petits vieux qui prétendent être ses parents – supposés morts et enterrés – s’installent dans sa maison. Avec une frénésie maléfique qui la laisse impuissante, ils font voler en éclats la jolie petite famille d’affiche électorale, la belle réputation et l’ordre public. Et c’est là que l’écriture flamboyante de Marie NDiaye donne des frissons, faisant basculer un vulgaire opus politique dans un conte fantastique, cruel et drolatique.

 
 
 
 

Trois personnages sans nom s'aiment, se font mal, hésitent entre désir de maintenir et de détruire le fragile équilibre du triangle amoureux qu'ils forment : dans "Erich von Stroheim", une création du Théâtre National de Strasbourg, Stanislas Nordey interroge le couple, le sexe, mais aussi le travail, avec dans le rôle principal Emmanuelle Béart
"L'Un" est un acteur de films pornographiques vieillissant, qui a fait de son corps un "endroit commun à tous", "l'Autre" a encore la pureté de l'enfance et refuse au contraire toute aliénation par le travail, "Elle" est une femme d'affaires qui s'accomplit dans l'action, traite les autres comme des objets et parle comme on assène des coups.

Interprétés par Laurent Sauvage, Thomas Gonzalez et Emmanuelle Béart, les trois personnages évoluent dans un décor trop grand pour eux, toujours par deux, mais toujours préoccupés par le troisième d'entre eux. Leurs apparitions et disparitions sont scandées par la voix de Maria Callas chantant "Samson et Dalila" de Camille Saint-Saë

Utilisez la souris pour arrêter le défilement

 
Retourner au contenu | Retourner au menu